Les « class actions », qui font trembler les entreprises américaines, pourraient bientôt s?appliquer en France sur la question des discriminations.