Alors que le président de la France insoumise dénonce l'acharnement judiciaire dont il est victime, la garde des sceaux lui répond.