durée : 00:08:03 - 1642 : la troublante "Ronde de nuit" de Rembrandt - Ces messieurs de la compagnie des arquebusiers sont furieux ! La commande qu'ils ont passée au peintre Rembrandt Van Rijn (qui signe non sans orgueil de son simple prénom) ne vaut pas les 16 000 florins qu'ils ont dépensés ! Ici à Amsterdam, ces mousquetaires forment l'une des milices bourgeoises qui protège la ville. Seulement c'est à peine si on les reconnaît sur le tableau ! À part le chevalier Frans Banning Cocq dans son habit noir et le capitaine Willem van Ruytenburch en dentelles blanches. De plus, là où on attendrait des gardes civils dans une posture hiératique, ils sont représentés dans une sorte de désordre.Tous regardent de part et d'autre, et jamais dans la même direction. On dirait qu'ils sont déjà en mouvement alors qu'on ne distingue aucun ordre de commandement. Et la lumière utilisée par le peintre ne brise-t-elle pas elle aussi les conventions du genre ? La compagnie est représentée dans un clair-obscur, technique utilisée par les Italiens comme Le Caravage, mais l'écharpe lumineuse qui traverse la toile suit un parcours totalement inattendu. Avec Anne Chalard-Fillaudeau, maître de conférences et co-directrice de l'UFR Langues et cultures étrangères à l'université Paris 8