Du 8 au 17 février 2018, les Burundais en âge de voter sont invités à s’inscrire sur les listes électorales, en vue du référendum constitutionnel, de mai 2018. Ce projet de référendum est, bien évidemment, contesté par l’opposition, la société civile, surtout celle en exil depuis 2015.