Ils sont les grands gagnants de "La France a un incroyable talent". La famille Lefèvre, deux parents et six enfants, ont remporté l’émission en chantant des chants de Noël. Le père, Gabriel Lefèvre, raconte leur aventure.

LE CHANT, UNE PARTIE DE LEUR VIE
Chanter des chants de Noël, c’était comme une évidence. "Le chant est présent depuis toujours dans la famille puisque ma femme fait de la musique depuis toute petite et moi je chantais depuis très jeune", raconte Gabriel Lefèvre. "La musique fait vraiment partie de notre vie, le chant c’est comme l’air qu’on respire", confie-t-il. 

Cette capacité que les huit membres de la famille ont à chanter, "c’est le résultat de 20 ans de travail pour nos enfants aînés". Mais c’est aussi "un don que le bon Dieu a bien voulu faire à nos enfants", affirme le père de famille. Ils se sont toutefois tous entraînés pour l’émission.

UNE MUSIQUE POPULAIRE
C’est justement des équipes de l’émission qui les avaient repérés. Après proposition, ils ont rapidement accepté. "On y est allé parce qu’on était convaincu que cette musique était grand public mais méritait un coup de projecteur", explique Gabriel Lefèvre. 

Le choix des chants de Noël a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux, jugés limites vis-à-vis de la laïcité. "La finale étant tout prêt de Noël, ça nous semblait évident. “Douce nuit" était particulièrement manifeste mais c’est aussi un chant populaire. Je crois qu’il y a une vraie soif de ne pas faire semblant", se défend le père de famille qui ira chanter dans sa paroisse le 24 au soir. 

"La musique touche au cœur quelle que soit votre langue, votre éducation, ça dépasse toutes les frontières et les codes. Je pense que la musique ne peut que faire du bien. C’est des moments de partage incroyables", conclut-il.