durée : 00:19:39 - Le journal de 18h00 - Tout personne portant assistance à un migrant entré illégalement en Hongrie sera bientôt passible d'une peine de prison d'un an. Le Parlement hongrois, sous l'impulsion de Viktor Orban, vient d'inscrire cette mesure dans sa législation. Malgré les injonctions de la Commission européenne.