Le président de Sorbonne Université estime que "les universités peuvent continuer à être maintenues à une jauge de 50%, mais ne doivent pas être fermées". Il pointe dans le cas contraire un "risque de décrochage des étudiants".