durée : 00:04:16 - Le philosophe du dimanche - Cette semaine, le mouvement des Anonymous a attaqué le site internet du parti socialiste pour protester contre le projet de prolongation de l'état d'urgence et les atteintes aux libertés individuelles que cet état entraîne, selon eux.