durée : 00:37:45 - Le Téléphone sonne - Demain, la proposition de loi pour une « fin de vie libre et choisie » portée par le député Olivier Falorni
sera débattue à l'Assemblée nationale. Le dépôt de plus de 3000 amendements risque cependant de rendre son adoption impossible.