durée : 00:02:14 - Le brief politique - Après la suppression des comptes de Donald Trump sur Facebook et Twitter, le Rassemblement national cherche une parade pour être moins dépendant de ces deux réseaux. En toile de fond, la peur d'être réduit au silence pendant la présidentielle.