Chaque matin, Nicolas Beytout analyse l'actualité politique et nous livre son opinion. Ce mardi, il revient sur l'appel lancé par l'exécutif à l'Union nationale sur le front de la crise sanitaire, de la crise économique et également de la crise sécuritaire. Le problème c'est que le rêve d'union nationale du pays est bel et bien terminé.