ÉDITO - Olivier Bost a constaté que ces derniers temps, Jean-Luc Mélenchon était retombé dans ses travers.