ÉDITO - Si l'hôpital arrive à saturation, faudra-t-il choisir ceux qui pourront accéder aux soins ? Des médecins demandent un débat de société sur ce sujet douloureux et tabou.