ÉDITO - Pierre Moscovici va être nommé à la tête de la Cour des comptes, une juridiction dont le pouvoir de sanctions en limité.