ÉDITO - La dette publique française a franchi un seuil symbolique. Elle a en effet atteint 101,2% du PIB à la fin du premier trimestre 2020. C'est le saut le plus important depuis la crise de 2009.