ÉDITO - La crise sanitaire et la mortalité supérieure des pays occidentaux ont favorisé en Chine un sentiment d'hostilité.