Les grandes villes perdraient-elles de leur superbe en période de pandémie ? D'un point de vue sanitaire d'abord, les grandes agglomérations sont fortement frappées par l'épidémie... La fameuse "diagonale du vide" est devenue une "diagonale de la santé", une zone où le virus circule peu.

Si l'on regarde l'immobilier, l'on constate également un attrait moindre pour les grandes villes avec un ralentissement, voire une diminution des prix dans plusieurs villes de France. Les agents immobiliers témoignent à l'inverse d'un regain d'intérêt pour des villes moyenens comme Chartres, Evreux, Senlis, Limoges ou les villes à une demie heure de Lyon. Bref, des villes où l'on peut avoir une maison avec un bout de jardin.

"Hors-série Lenglet & Co : crise du coronavirus", un podcast quotidien présenté par François Lenglet et Catherine Mangin, qui vous donne les clés pour tout comprendre des évolutions et révolutions provoquées par la crise du coronavirus en France, en Europe et dans le monde.