ÉDITO - L'entreprise Peugeot-Citroën est revenue sur son plan de transferts de salariés polonais dans son usine automobile de Hordain, dans le Nord. Cette annonce avait déclenché la fureur des syndicats.