La possible découverte du corps du Chah, fondateur de la dynastie Pahlavi, remet en cause le régime islamique d’Iran. Explications de Mohammad Reza Djalili, professeur émérite de l'Institut de hautes études internationales et du développement de Genève