Traditionnellement, les scanners à plat que l'on utilise dans les bureaux ou à la maison se présentent sous la forme d'un boîtier avec une surface vitrée. On y positionne le document à numériser, on rabat le couvercle et on lance le processus. En gros, un bras mécanique va se déplacer au-dessus de la photo ou de la page de texte et en décomposer chaque point de chaque ligne en tenant compte de sa couleur. Il va permettre de générer un fichier numérique que l'on pourra sauvegarder sur son ordinateur. Maintenant, tout le monde n'a pas assez fréquemment usage d'un scanner pour justifier cette dépense ou alors il y a ceux qui en ont besoin, mais pas toujours chez eux: à la bibliothèque, en déplacement, etc. Chaque mardi à 12h45 dans Lunch Around The Clock, Philippe Desalle vous invite à découvrir les dernières nouveautés technologiques qui bousculeront à coup sûr très prochainement vos habitudes de vie.