CQFD - Le Projet Pegasus, du nom de ce logiciel espion, conçu par une société israélienne, a permis d'infiltrer les téléphones de journalistes, militants des droits de l'homme, chef d'Etat et de gouvernement selon Amnesty International et l'ONG Forbidden Stories. Pour qui ? Et à quelle fin ? On en parle avec Philippe HENSMANS, directeur de la section belge francophone d'Amnesty International et Joël MATRICHE, journaliste au Soir