Stanislas de Haldat, l'auteur du docu "Claudia Cardinale : La créature du secret", à voir ce dimanche 10 octobre à 22h40 sur Arte.

Comment une jeune Tunisoise sauvage et garçon manqué devint sans le vouloir une grande actrice. Claudia Cardinale ou le destin follement romanesque d'une star paradoxale, qui a notamment tourné avec Federico Fellini, Luchino Visconti, Blake Edwards et Sergio Leone. Elle a illuminé de son sourire radieux plus d'une centaine de films, dont quelques monuments de l'histoire du cinéma (entre autres, Le guépard et Huit et demi, ses chefs-d'œuvre préférés, tournés en 1962, puis Il était une fois dans l'Ouest). Lorsqu'elle a fait une entrée fracassante, à 23 ans, dans le septième art, en venant présenter à Cannes deux films (La fille à la valise de Zurlini et Le mauvais chemin de Bolognini), on l'a prise pour une Bardot brune, ou une nouvelle Sophia Loren. Rieuse, modeste, faussement naïve, cette pseudo-Italienne, francophone et grandie à Tunis, venue au cinéma faute d'autre solution après avoir refusé avec constance les propositions de Cinecittà, va laisser dire durant dix ans. Alors qu'elle travaille sans relâche sous l'égide d'un producteur pygmalion, Franco Cristaldi, passant avec souplesse d'un rôle et d'un genre à l'autre, nul ne devine que cette star paradoxale, aussi secrète qu'exposée, porte dans la vie un masque plus trompeur qu'à l'écran.

Tanguy Viel pour son roman "La fille qu'on appelle" (Les Éditions de Minuit).

Quand il n'est pas sur un ring à boxer, Max Le Corre est chauffeur pour le maire de la ville. Il est surtout le père de Laura qui, du haut de ses vingt ans, a décidé de revenir vivre avec lui. Alors Max se dit que ce serait une bonne idée si le maire pouvait l'aider à trouver un logement.

Le coup de coeur de Gorian Delpâture : "Là où sont les oiseaux" de Maren Uthaug (Gallmeister).

Au large de la Norvège se dresse, inébranlable, le phare de Kjeungskjær. Coupés du monde, les habitants de cette contrée soumise aux lois de la nature vivent dans un profond isolement. Johan rêve de fuir vers l'Amérique avec la belle Hannah, son premier amour. Mais pour subvenir au besoin de sa vieille mère, le jeune homme devient le gardien du phare et prend pour épouse la fille du pasteur, Marie. Rapidement, Marie met au monde deux enfants, Darling et Valdemar. Seulement ici, les liens familiaux sont des chaînes qui, une fois brisées, libèrent la folie de chacun. Les années s'écoulent, épuisantes, au gré de féroces tempêtes. Johan, Darling, Marie... les apparences sont trompeuses et, à mesure que le temps passe, de sombres désirs se réveillent.