Les électeurs de Géorgie ont pu commencer à voter de manière anticipée lundi pour les deux élections partielles au Sénat américain du 5 janvier, avec en jeu le contrôle de la chambre haute du Congrès qui décidera de l’équilibre du pouvoir à Washington. Les démocrates doivent impérativement remporter ces deux sièges pour revenir à égalité à 50 sièges face aux républicains, pour l’instant majoritaires. En cas de 50/50 au Sénat, c’est la future vice-présidente Kamala Harris qui, comme le veut la Constitution, départagera les votes. Situation qui pourrait permettre à Joe Biden de mener à bien so