Aujourd’hui, nous sommes le vendredi 13 juillet. Le vendredi 13 fait l’objet de bien des superstitions. S’il laisse nombre de gens indifférents, certains d’entre nous y voient un risque de malchance, tandis que d’autres au contraire se précipitent pour jouer aux jeux de hasard espérant remporter la timbale. L’occasion de se pencher sur les superstitions. D’où nous viennent-elles, et surtout, pourquoi ? On en parle avec Laura De Guissmé, chercheuse au centre de recherche en psychologie sociale et interculturelle de l’ULB.