Votre série les Grands Discours est de retour ! Avec cette semaine une prise de parole quasiment tombée dans l’oubli, tout comme la personne qui l’a prononcée d’ailleurs… C’est donc un travail de réhabilitation que nous allons faire ici, avec le soutien de l’Institut de l’Histoire Ouvrière économique et sociale, la plateforme Mémoire Orale, et l’aide du blogueur amateur d’histoire Maxime Tondeur. Fin des années 60, à la FN Herstal, les femmes se mobilisent et entament une grève de trois mois. Elles veulent le même salaire que les hommes. A leur tête, Germaine Martens, syndicaliste, surnommée la « petite Germaine ». Une histoire que nous raconte Marie Vancutsem, avec Marcellino Costenaro à la création sonore.