L’objet de leur colère, la marge d’augmentation des salaires durant les 2 prochaines années. La fédération des entreprises qualifie leur attitude d’irresponsable. Réponse, demain dans « Matin Première du président de la FGTB, Thierry BODSON. Nous évoquerons aussi les emplois menacés chez FedEx avec le liégeois Thierry Bodson. Est-ce le début d’une série de licenciements ? Un signe de la reprise économique et des restructurations à venir ?