Christian Boltanski, les traces d’une absence...
Christian Boltanski, l’un des artistes plasticiens majeurs de notre époque, nous a quittés ce 14 juillet. Il disait qu'il pratiquait un art total, un art simple, direct et accessible à chacun. Il nous invitait non pas à être face à l'œuvre mais à y entrer, à être dedans. Il souhaitait qu'on oublie l'Art, le musée, les étiquettes, car ce qui importait pour lui, c'est l'émotion et les questions que l'œuvre fait surgir en nous. La mémoire individuelle et collective était au cœur de son oeuvre, méditation sur le cycle humain, de la naissance à la disparition.
Une réalisation de Gregor Beck, qui avait rencontré l’artiste en 2015. Production Across Stickos.