Lundi 12/02/2018: Capital légal minimum Parfois, il faut vraiment expliquer les choses. Et les coaches qui accompagnent les starters remarquent par exemple qu’il y a beaucoup d’incompréhension dans le chef de ceux ou celles qui lancent une société à propos de ce qu’on appelle le capital minimum légal. On prend un exemple : pour créer une sprl, il faut un capital légal de minimum 18.550 euros dont 6.200 doivent être libérés, c’est-à-dire apportés, mis sur un compte, lors de la création de la société. Présenté comme ça, ça a l’air évident. Et pourtant, ça coince. Ça coince parce que trop de starters ont tendance à considérer que ce capital légal minimum, c’est un coût. Non, ce n’est pas un coût. Lorsqu’on en aura déduit les frais de notaire et de publication, et bien ce qui restera, ce seront les fonds disponibles pour démarrer l’activité de la société. Le capital libéré, ce sont les moyens d’action de la société. C’est une exigence légale, oui, c’est vrai, mais c’est surtout la base sur laquelle la société va démarrer son activité. On a compris, les amis ?