L’individualisme de nos sociétés, responsable du burn-out parental ? Deux chercheuses de l’UCLouvain ont initié et coordonné une étude internationale menée par une centaine de scientifiques dans 42 pays afin de connaître l’ampleur du burn-out parental dans le monde. Résultat ? Ce sont les pays occidentaux, souvent plus individualistes, qui sont les plus touchés par le phénomène d’épuisement parental. Quant à la Belgique, elle se classe dans le top 3 des pays les plus concernés. En cause ? La culture, souvent individualiste, des pays occidentaux. L’étude de l’UCLouvain, publiée dans Affective Science, démontre que cet individualisme joue un rôle prépondérant dans le burn-out parental, plus que les facteurs socioéconomiques. Décryptage avec Isabelle Roskam et Moïra Mikolajczak, chercheuses à l’Institut de recherche en sciences psychologiques de l’UCLouvain.