Le 1er novembre 1755, la capitale du Portugal, Lisbonne, fut victime d'un terrible séisme, qui détruisit la quasi totalité de la ville. Mais elle fut très vite reconstruite, selon des normes nouvelles.


Un terrible séisme


Les spécialistes manquent d'informations fiables pour expliquer le séisme qui ravagea Lisbonne en 1755. Il est possible qu'il ait été produit par la poussée de la plaque africaine contre la plaque eurasiatique.


Ce tremblement de terre, d'une magnitude probable de 8,5 à 9 sur l'échelle de Richter, s'accompagna d'un très puissant tsunami, avec des vagues de 5 à 15 mètres de hauteur.


La conjonction des deux phénomènes entraîne la destruction d'environ 85 % des bâtiments de la ville. La plupart des maisons et les principaux édifices s'effondrent. Environ 60.000 personnes, sur les 275.000 habitants de la ville, périssent dans cette catastrophe.


De nombreuses conséquences


Le Premier ministre, le futur marquis de Pombal, prend les choses en main sans attendre, avec beaucoup de sang-froid et de méthode. Il fait d'abord enterrer les cadavres, pour éviter la propagation des épidémies.


De même, il maintient l'ordre grâce à des mesures énergiques. Puis, en l'espace d'un an, il préside à la reconstruction de la cité, selon de nouvelles conceptions d'urbanisme.


Naissant de ses ruines, une nouvelle ville voit le jour, avec de larges avenues rectilignes et de grandes places. Tirant la leçon des événements, les architectes conçoivent des bâtiments qui, pour l'une des premières fois en Europe, sont édifiés selon des normes antisismiques.


Par ailleurs, cette catastrophe a un immense retentissement en Europe, notamment chez les philosophes des Lumières et les scientifiques. Kant s'en saisit pour élaborer une théorie qui, pour la première fois, n'explique pas les séismes par l'intervention divine mais par des causes naturelles.


De son côté, Voltaire souligne la manière dont une telle catastrophe frappe sans discrimination ses victimes. Il en tire argument pour contester les théories de Leibniz, selon lequel, malgré l'irruption du mal dans le monde, l'histoire a toujours un sens.


Enfin, le séisme de Lisbonne fit beaucoup progresser la connaissance du temps sur les tremblements de terre.


-------------------------

Pour écouter mon nouveau podcast Comment j'ai bâti un empire:


Apple Podcast:

https://podcasts.apple.com/fr/podcast/mon-argent/id1569918922


Spotify:

https://open.spotify.com/show/6UduCKju82nA00KdBb08d9?si=KzkcGE8IRYOdR5m9hMbyZw


Deezer:

https://www.deezer.com/fr/show/2676812


Google Podcast:

https://www.google.com/podcasts?feed=aHR0cHM6Ly9yc3MuYWNhc3QuY29tL21vbi1hcmdlbnQ%3D


RSS:

https://feeds.megaphone.fm/FODL4588439181

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices