Dans l’œil de Gabor Szilasi, les inconnus sont plus fascinants à photographier que les célébrités. Parti de Hongrie en 1957 pour s’installer dans un Québec en plein bouillonnement social et culturel, Szilasi est vite devenu un artiste majeur en explorant le territoire québécois, figeant sur pellicule les gens du pays dans leur environnement naturel.