Au Canada, on estime qu’un individu sur quatre vivrait avec un degré variable de surdité. Il existe, par ailleurs, au pays cinq principales langues des signes utilisées. Quels sont les besoins des personnes sourdes? Quelles sont les conditions d’épanouissement d’une culture plus inclusive et accessible? Arnaud Decroix en parle avec Véronique Leduc, professeure au Département de communication à l’UQAM et Annie Brisebois, interprète en langue des signes québécoise.