"... Ces mots résonnent encore en moi, créant une mélodie d'inquiétude et de tristesse dans mon esprit car tu n'es pas seul à les prononcer. Tu n'es pas seul à t'éteindre lentement dans les méandres du renoncement et je ressens le besoin de te faire part de mes pensées avec tout l'amour que je te porte."