Dans "L'heure du crime", l’histoire incroyable d’un crime presque parfait, maquillé en accident de la route, en 1987. C'est une affaire hors-norme, car les assassins étaient l’épouse et la fille de la victime, avec comme complice le petit ami de cette dernière. Le mobile : l’argent de l’assurance vie !

On a beaucoup parlé dans la presse de l’époque des « diaboliques d’Urcel », à cause de la personnalité des auteurs du crime, et du nom d’une petite commune de l’Aisne entre Laon et Soissons où vivaient Jean-Paul et Ginette Daussy, avec leur fille Paola. Jean-Paul Daussy travaillait comme chef des ventes dans une concession Renault de la région. Ginette et Paola ont décidé un jour que Jean-Paul était de trop dans leur vie. Elles ont préparé et un plan machiavélique, avec l’aide du fiancé de Paola.

Pourtant, ce crime presque parfait, allait être éventé par une brillante enquête de gendarmerie, et grâce à la jalousie d’un ancien fiancé de Paola qui n’avait pas supporté d’être éconduit…