Dans "L'Heure du Crime", l'histoire de Rédoine Faïd. À 47 ans, il est condamné en mars dernier en appel à 28 ans de réclusion criminelle pour l'un de ses faits d'armes les plus spectaculaires... C'était le 17 mars 2011, l'attaque d'un fourgon blindé. Un assaut parfaitement réglé et minuté, et un butin important : plus de deux millions d'euros !

L'issue de ce procès ne change pas considérablement le sort de Rédoine Faïd. Il a par ailleurs été condamné, entre autres, à 25 ans de prison pour la fusillade de Villiers-sur-Marne en 2010. Un affrontement au cours duquel une jeune policière, Aurélie Fouquet, avait été tuée. Faïd a toujours nié toute implication dans cette affaire.

Mais c'est vrai qu'on a ensuite cessé de le voir partout. On a imaginé sa présence derrière le moindre braquage ou attaque de fourgons blindés. Lui même d'ailleurs, à travers ses évasions, ses cavales, ses propres récits, n'aura cessé de se façonner un personnage quasiment sur mesure.