Le gouvernement s'est opposé au rachat de Carrefour par le groupe canadien Couche-Tard, au nom du renforcement de la "sécurité alimentaire" des Français. Dans "Le Grand Rendez-vous", dimanche, Gérard Larcher a lui aussi insisté sur cette "souveraineté alimentaire" qu'il fallait maintenir.