L’ancienne garde des Sceaux a accusé lundi sur Europe 1 le gouvernement de ne pas avoir déterminé de priorités claires en matière de lutte contre l’insécurité. Dans son viseur, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin davantage que celui de la Justice, Eric Dupond-Moretti.