Donneuse de voix : Domi | Durée : 57min | Genre : Essais


Louise-Victorine Ackermann

Louise-Victorine Choquet (1813-1890) est née à Paris, de parents parisiens, d’origine picarde.
Louise vécut une enfance solitaire. Envoyée en pension à Paris, elle est surnommée l’« ourson » par ses camarades de classe, mais devient vite la favorite de son professeur de littérature, Félix Biscarrat grâce à qui elle découvre les auteurs contemporains, les auteurs anglais et allemands, Byron, Shakespeare, Goethe et Schiller.
Elle épouse le linguiste français Paul Ackermann, ami de Proudhon : « je faisais simplement un mariage de convenance morale ».
À sa grande surprise, ce mariage sera parfaitement heureux, mais bref : Paul Ackermann décède à l’âge de 34 ans. Très éprouvée par son veuvage, Louise rejoint une de ses sœurs à Nice, où elle achète un petit domaine isolé. Elle consacre plusieurs années aux travaux agricoles, jusqu’à ce que lui revienne l’envie de faire de la poésie. Ses premières publications ne suscitent que peu d’intérêt, mais retiennent tout de même l’attention de quelques critiques, qui en font la louange tout en blâmant son pessimisme.
Son autobiographie révèle une pensée lucide, un amour de l’étude et de la solitude, ainsi que le souci de l’humanité qui transparaîtra dans ses textes.
(D’après Wikipédia)

Pensées d’une solitaire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)




> Consulter la version texte de ce livre audio.