Donneuse de voix : Mon Evasion | Durée : 4h 47min | Genre : Biographies


Francis Chevassu

Francis Chevassu: journaliste et critique littéraire français, né en 1861, mort en 1918, inhumé au cimetière communal de Neuilly sur Seine.

Les portraits réunis en ce recueil ne sont que des promenades à travers des caractères…

François Coppée – Jules Lemaître – Anatole France – Léon Bourgeois – Paul Deschanel – A. Naquet – Paul Déroulède – M. Brunetière – Henri Lavedan – Aurélien Scholl – Henri Rochefort – Émile Ollivier – Maurice Donnay – Le Père Didon – M. Ranc – Charles Bocher – Quesnay de Beaurepaire – Antoine

« À Gaston Calmette, directeur du Figaro

Vous avez, mon cher ami, accueilli ces Essais dans le journal; laissez-moi leur conserver, dans le volume, votre parrainage.

Ils ne sont pas d’un critique. Le Critique a de lourdes responsabilités: il rend des arrêts. Le bohémianisme de l’esprit lui est défendu. Le portraitiste fait de la partialité son privilège, et presque son devoir: il n’annonce que des impressions. Il ne déclare point avec orgueil, en parlant de ses modèles: «Voilà comment ils sont;» il se borne à dire: «Voici comment je les vois.»

Les portraits réunis en ce recueil ne sont que des promenades à travers des caractères. La vie des personnages représentatifs en qui notre âme est éparpillée y apparaît comme une aventure, la plus romanesque des aventures. Il est vrai que les romanciers choisissent de préférence d’autres héros: des sportsmen, des officiers de cavalerie, des ingénieurs des ponts et chaussées, voire des médecins, qu’ils engagent en des péripéties singulières afin de découvrir, au choc des événements, certaines façons de sentir et de comprendre qui sont les nôtres.

Il faut parfois des yeux pénétrants et beaucoup d’attention pour apercevoir le sens secret de leurs apologues. Ma tâche est plus modeste: j’ai entrepris de déchiffrer les signes de l’époque, sur des exemplaires en relief, comme, aux enfants, on fait épeler l’alphabet sur des majuscules.

Ce petit livre est la suite d’un ouvrage publié il y a quelques années. Dans les Parisiens, je regardais des types sans déranger le masque que chacun d’eux posa sur sa figure, m’amusant au reflet brutal de la rampe sur les saillies et les enluminures du cartonnage. Cette fois, j’observe des individus à la lumière tempérée de la lampe, et ce sont des visages. Mon premier soin fut de les montrer sous leur aspect avantageux, comme les amateurs, pour faire valoir un tableau, l’inclinent selon l’éclairage qui lui est le plus favorable.

Il m’est agréable, mon cher ami, d’inscrire votre nom à la première page de ce volume et de vous témoigner, par cette dédicace, ma gratitude et mes sentiments affectueux. »

Illustration : Francis Chevassu, par R. Dick (1904).

> Écouter un extrait : À Gaston Calmette, directeur du Figaro.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Visages.zip



> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

À Gaston Calmette, directeur du Figaro.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
François Coppée.mp3
Jules Lemaître.mp3
Anatole France.mp3
Léon Bourgeois.mp3
Paul Deschanel.mp3
Alfred Naquet.mp3
Paul Déroulède.mp3
Ferdinand Brunetière.mp3
Henri Lavedan.mp3
Aurélien Scholl.mp3
Henri Rochefort.mp3
Émile Ollivier.mp3
Maurice Donnay.mp3
Le Père Didon.mp3
Arthur Ranc.mp3
Charles Bocher.mp3
Quesnay de Beaurepaire.mp3
Antoine.mp3
Notes sur Alfred Naquet.mp3
Notes sur Quesnay de Beaurepaire.mp3



> Consulter la version texte de ce livre audio.