Le Journal Du Hard

Épisode du lundi 15 Février 2016

http://www.radiocampustours.com/media/podcast/LJDH/LJDH150216.mp3

Télécharger | Ecouter le podcast dans une nouvelle fenêtre


Si Eskorbuto sévissait encore et se baladait en hexagone, ce morceau susciterait bien des controverses, puisqu’il signifie “je crache sur les drapeaux”, ce qu’il ne faut surtout pas faire aux Jeux Olympiques ou bien à la Coupe du Monde de football, heureusement que le Paris Saint Germain n’en a pas, de drapeau, n’est-ce pas Guy Roux.. et les bars à Chichas? Mais nous nous égarons....”Todas las banderas tienen heroes, muertos y la supuesta paloma de la paz, acabo en el puchero/ Escupe la bandera, toma mi pañuelo /Escupe la bandera, toma mi pañuelo/ Morir por un trapo una tonteria/ pero mas jodido es que te mate la policia” voici ce que nous disent les sacrés punks basques, en gros c’est comparable au “Mort Pour La France” de R.A.S. ou au “Couleur De Ta Mort” du même groupe. Ceci dit l’essentiel de la programmation n’est pas consacré à Eskorbuto, ici peace punk ( ou crust core), oi, hardcore, anarchopunk et punk plus “traditionnel” cohabitent, coexistent. Des noms? RAS, Eskorbuto donc, DFI, Misfits, Olivensteins, Raw Power, Doom, Conflict, Youth In Asia, Crucifix, The Oppressed, Attentat Sonore, Anti Squad, 45 Adapters, Dose Brutal, Negative Approach, The Blood

L’article LJDH | Eskupe A Las Banderas est apparu en premier sur Radio Campus Tours - 99.5 FM.