Originaire de Wissous dans l’Essonne, Shani écrit ses premiers textes dès 2012. 

Après un master de marketing, elle décide de prendre une année sabbatique en 2018 pour explorer ses différentes passions. Parmi elles, la danse hip hop, notamment le new style, le chant, le foot, le dessin et le rap.

La même année, l’artiste publie sur les réseaux plusieurs freestyles aux paroles ouvertement féministes et se constitue rapidement une communauté.

À l’été 2019, pendant la coupe du monde de football, elle sort Sélection féminine, un titre afro trap qui célèbre les femmes dans le foot et qui la révèle au grand public. 

La rappeuse nous parle aujourd’hui de son admiration pour la nouvelle génération qui se mobilise contre le sexisme, du cyberharcèlement que subissent régulièrement les rappeuses et de ses nombreux projets malgré la crise du Covid.