maggot-brain

Alice In New Waveland

Épisode du vendredi 2 juin 2017

https://www.radiocampustours.com/media/podcast/MB/MB170602.mp3

Télécharger | Ecouter le podcast dans une nouvelle fenêtre

Référence à Lewis Carroll bien sûr (même si certains auraient pu penser à la jeune détective de la Bibliothèque Verte, créée par Caroline Quine) mais aussi à Sisters Of Mercy. Et encore un peu de controverse avec le groupe CRISIS (1977-1980) ou plus exactement ses cendres. Voici le texte du morceau “Holocaust”, plutôt clair “You’ve read in it in a book/Seen it on a TV screen/To you it’s a nightmare/But to some it’s a dream/They think the ness was thicker/ Behind the union jack/You’d better watch out brothers/They’re heading for a comeback/Remember Belsen, remember Auschwitz/They’re trying to say they didn’t exist/Don’t let ’em put this country in chains/Don’t let the millions die in vain“.

Pour les non anglophones et les novices, en même temps que l’explosion punk (et ce serait même une cause de cette explosion punk), on a la crise en Angleterre, le chômage, la précarité, et certains cherchent des boucs émissaires, business as usual, le National Front et le British Movement commencent lentement mais sûrement à recruter chez les “jeunes désoeuvrés”, et CRISIS comme la majorité des combos punk et post punk, se positionne contre l’extrême droite, d’où ce texte. Seulement de Crisis naîtra le groupe Death In June, plutôt sulfureux selon les spécialistes. Refermons la parenthèse, nous avons quelques “intrus” comme Jonzun Crew, Prince, UB 40, Stray Cats, et nous avons Crisis, Kleenex, Aural Exciters, Noir Désir, Sisters Of Mercy, Jacno, Metal Urbain, Edith Nylon, Taxi Girl, Southern Death Cult, Nina Hagen.