Qu'est-ce que la misandrie ? Merci d'avoir posé la question !


Pendant l’été 2020, un livre dont le titre ne laisse pas indifférent a fait son apparition surprise. « Moi les hommes, je les déteste » de Pauline Harmange est publié le 19 août. Mais les 450 exemplaires de la maison d’édition associative Monstrograph sont épuisés en quelques jours. Après un tirage maximum de 2500 exemplaires, le livre est réédité le 2 octobre aux éditions du Seuil. Pour la petite histoire, si on a tellement entendu parler de ce livre, et donc de la misandrie, c’est aussi parce que le 31 août, Mediapart révélait qu’un chargé de mission du ministère de l’égalité entre les femmes et les hommes avait menacé la maison d’édition de poursuites pénales et demandé à ce que le livre soit retiré de la vente.

 

Mais alors, qu'est-ce que raconte ce livre si controversé ?


Il faut regarder ce que contiennent ces 80 pages avant de s’arrêter au titre. Pauline Harmange explique pourquoi elle a décidé d’être misandre. Ça paraît provoquant quand elle lance dès le début : « Moi les hommes, je les déteste. Tous, vraiment ? Oui, tous. Par défaut, je les tiens très bas dans mon estime. » Mais son explication est longue et détaillée, parfois même drôle. Ne pas aimer les hommes, ça s’appelle de la misandrie, un terme que l’autrice a remis au goût du jour et qu’elle assume totalement.


Donc on parle de la détestation des hommes ? La misandrie est-elle l'opposé de la misogynie ? Existe-t-il d'autres définitions de la misandrie ? Ecoutez la suite dans cet épisode de "Maintenant vous savez".


A écouter aussi :

Qu'est-ce que le féminisme ?

Qu'est-ce qu'un féminicide ?

Qu'est-ce que le Female Gaze ?


Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.

 


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.