Qu'est-ce que le syndrome de Peter Pan ? Merci d'avoir posé la question !


Théorisé en 1983 par le psychanalyste américain Dan Kiley dans un ouvrage éponyme, le syndrome de Peter Pan désigne l’angoisse et le refus d’endosser le rôle d’adulte. Dan Kiley se concentre toutefois seulement sur “ces hommes qui ont refusé de grandir.”, occultant les membres de la gent féminine. Or, si les hommes sont globalement plus concernés par ce syndrome, on peut tout aussi bien parler du syndrome de Peter Pan chez la femme.


Comment ce psychanalyste a-t-il découvert cet étrange syndrome ?


Au fil de ses consultations dans les années 70-80, le psychologue américain Dan Kiley a constaté qu'à l'image de Peter Pan, le personnage de J. M. Barrie, de nombreux adolescents ont peur de grandir et refusent de supporter le fardeau de l'âge adulte. Une fois adultes, ces personnes continuent de refuser leur condition et demeurent d'éternels enfants, des "adulescents". La psycho-clinicienne Veronica Olivieri précise qu’il s’agit également de la peur “d’endosser les responsabilités professionnelles, sentimentales et personnelles attenantes.” Si le Peter Pan continue de jouer à la Nintendo, de brosser les cheveux de sa Barbie et de collectionner les peluches ses 30 ans révolus, il se révèle également incapable d’exercer un emploi, de vivre une relation de couple ou encore de quitter le nid familial. La psychologue les décrit comme des êtres “narcissiques, émotionnellement immatures, socialement irresponsables et dépendants”.


Et quelles explications à ce syndrome ? Le syndrome de Peter Pan est-il le mal du siècle ? Ecoutez la suite dans cet épisode de "Maintenant vous savez".


A écouter aussi :

Qu'est-ce que le jiko sekinin ?

Qu'est-ce que le syndrome de la cabane ?

Qu'est-ce que l'ultracrépidarianisme ?


Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.

 


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.