Depuis un an, Boosti est street medic : avec son binôme, elle apporte les premiers soins aux personnes blessées en manif, plus particulièrement dans les cortèges de tête. C'est là que se retrouvent celles et ceux qui ne veulent pas défiler avec les syndicats. C'est là, aussi, que se trouve le black bloc : des manifestants vêtus de noir, partisans de l'action violente.

Bousti raconte la manif du 1er mai 2018 telle qu'elle l'a vécue, avec nuance, loin des clichés véhiculés par les médias.

Pour aller plus loin, vous pouvez lire l'article que j'ai publié sur le site de Mind : http://mindpodcast.fr/2018/07/18/bousti-secouriste-en-manif/

Musiques :