Durant l'année 1979, l'équilibre du Moyen-Orient a été complètement chamboulé. Quatre événements majeurs ont déséquilibré la région. 
Le premier de ces quatre événements est la révolution Iranienne. La mise en place d'une théocratie chiite au lieu d'une monarchie supportée par les américains est un changement dont on voit encore les effets aujourd'hui. Le second événement est l'accord de paix entre l'Egypte et Israël. La gauche nationaliste anti-impérialiste a ainsi perdu son représentant le plus puissant. Plus tard dans l'année, un attentat terroriste aura lieu dans la grande mosquée de La Mecque, en Arabie Saoudite. Durant plusieurs semaines, le lieu le plus saint de l'Islam sera hors de contrôle des autorités saoudienne. Cela laissera des traces profondes dans la politique du pays. En quatrième lieu, l'URSS envahit l'Afghanistan. Cela mettra fin aux croyances communistes dans la région et l'idéologie qui la remplace est l'islamisme.
Pour m'aider à décrypter l'impact de ces événements, j'ai fait appel à Hamit Bozarslan, expert sur le Moyen-Orient et directeur d'études à l'EHESS. 
Avec son aide, j'essaie de comprendre si tous les événements marquants du 21ème siècle ne seraient pas des héritiers de 1979 ?