Ce second coffre aurait été vidé par un garde du corps du président de la République, à la demande d’Alexandre Benalla, assure le militaire Chokri Wakrim.

Un des protagonistes de l’affaire Benalla, le militaire Chokri Wakrim, a insisté ce vendredi pour être entendu dans l’enquête sur le coffre-fort de l’ex-chargé de mission de l’Elysée, assurant disposer d' »informations » sur l’existence d’un second coffre. Dans une lettre adressée au procureur de Paris Rémi Heitz, cet ancien proche d’Alexandre Benalla assure avoir sollicité à plusieurs reprises les enquêteurs en charge de l’affaire afin d’être entendu, jusqu’à présent sans succès.

Lire la suite sur BFM

#Benalla
⚠️🔴 Un militaire veut livrer des informations à la justice sur un deuxième coffre-fort 🔴⚠️

👉 Et c'est pas gagnéhttps://t.co/Ob1eiTHaWC

— Ludo Pikaglass 🇫🇷 (@LudoPikaglass) November 16, 2019

L’article Benalla: un militaire veut livrer des informations à la justice sur un deuxième coffre-fort est apparu en premier sur PLANETES360.