Sucres dissimulés

Sorti le 12 juillet, le dernier numéro hors-série du magazine 60 millions de consommateurs fait le point sur ces boissons dites « naturelles » et plus « saines » : les jus de fruits et smoothies.

En effet, face au « manger mieux » les marques se sont emparées des préparations à base de fruits et nos rayons ont vu apparaître des dizaines de nouvelles références plus prometteuses les unes que les autres. Aujourd’hui, nous consommons en moyenne 22 litres de jus de fruits par an, en ne sachant pas vraiment ce que ceux-ci contiennent.

L’association met donc dans son viseur certains de ces jus dont la composition est loin de correspondre aux « bienfaits » valorisés. Comme le confirmaient des scientifiques en 2013, certaines mixtures industrielles affichent ainsi « des teneurs en sucre supérieures à celles de certains sodas »Ces marques ne respectent donc pas les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Crédit Photo : Piotr Chrobot

Boissons phares pour les petits comme les grands, ces jus qui s’invitent tout au long de notre journée peuvent donc être de « faux alliés », avec parfois très peu de fruits mais un maximum de glucides.

Perte de bienfaits

Selon 60 millions de consommateurs, certains jus seraient également très pauvres en fibres, pourtant présents dans les fruits. Sur le podium, on retrouve Joker et son jus de pamplemousse qui « contient 50 % de sucre de plus que le Schweppes Agrum »Les jus de légumes ne sont pas en reste, lorsque l’on sait que ceux-ci contiennent énormément de sel. « Certains produits contiennent autant de quantité de sel que la moitié d’un paquet de chips. »

Lire la suite sur LR&LP

L’article Certains smoothies sont plus sucrés que Coca-Cola est apparu en premier sur PLANETES360.