La croissance économique américaine a confirmé son rythme décevant pour les trois derniers mois de 2016 et l’ensemble de l’année dernière, Donald Trump s’apprêtant à dévoiler ses recettes pour la dynamiser.

L’expansion économique des États-Unis s’est établie à 1,9 % au 4e trimestre en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, a indiqué mardi le département du Commerce confirmant sa première évaluation. Les analystes espéraient une révision en hausse à 2,1 %.

USA: Nous assistons à des choses qui n’arrivent que lorsqu’une nouvelle récession commence

Sur l’ensemble de l’année 2016, la croissance a été corroborée à 1,6 % seulement contre 2,6 % en 2015. C’est le rythme d’expansion le plus médiocre depuis 2011.

Au total, le montant des biens et services produits par les États-Unis s’est établi à 18 565 milliards de dollars l’année dernière.

Au rang des bonnes nouvelles pour le dernier trimestre, les dépenses de consommation, qui représentent les deux tiers du PIB, se sont bien comportées, progressant de 3 %. «Cela reflète une confiance des ménages», ont noté les économistes de Barclays.

En revanche, les investissements des entreprises, qui sont revenus modestement dans le vert au dernier trimestre, restent encore timides tandis que les dépenses publiques ont ralenti leur progression.

Le déficit commercial a pesé sur la croissance. Non seulement les exportations ont reculé (-4 %), mais les importations ont augmenté de 8,5 %, une distorsion qui a toutefois été exagérée par des exportations exceptionnelles de soja au 3e trimestre liées à la sècheresse au Brésil.

Lire la suite sur affaires.lapresse.ca

Cet article Décevante en 2016, la croissance économique des États-Unis est la plus médiocre depuis 2011 est apparu en premier sur Planetes360.