Un baromètre du commerce mondial suggère que l’économie continue de plonger alors que la guerre commerciale prend son tribut


Par Tyler Durden − Le 18 novembre 2019 − Source ZeroHedge

tyler durdenL’Organisation mondiale du commerce (OMC) a publié lundi un nouveau rapport qui signale que le commerce mondial de marchandises va plonger au cours de ce trimestre, sans que la guerre commerciale ne soit résolue. De même la poursuite du ralentissement mondial synchronisé ne montre aucun signe d’essoufflement à court terme.

L’indicateur principal de l’organisation intergouvernementale basée à Genève, appelé le Goods Trade Barometer, a été affiché à 96,6% en septembre, contre 95,7 en juin. Des chiffres inférieurs à 100 suggèrent une tendance négative.

2019-11-18_05-55-11

En septembre, les économistes de l’OMC ont abaissé les prévisions de croissance du commerce mondial pour 2019 à 1,2%, contre 2,6% en avril.

La décélération de la croissance mondiale a été attribuée à « l’augmentation des droits de douane, l’incertitude liée au Brexit et le changement d’orientation de la politique monétaire dans les économies développées », ont déclaré les analystes de l’OMC.

La croissance en glissement annuel du volume du commerce mondial de marchandises a stagné au cours des derniers trimestres, ces nouvelles preuves montrent qu’une baisse pourrait être observée au début de 2020.

2019-11-18_05-55-59Volume du commerce mondial. En gris, variation annuelle, échelle de gauche. En bleu, ajustement saisonnier de l’index (base 100 en 2015), échelle de droite

Le fret aérien, les composants électroniques et les matières premières « se sont encore tous détériorés en deçà de la tendance », indique le rapport.

2019-11-18_05-57-50Les moteurs du commerce de marchandises
Les indices des commandes à l'exportation (97,5), des produits de l'automobile (99,8) et du transport de conteneurs (100,8) se sont raffermis dans un territoire en tendance. Cependant, les indices du fret aérien international (93,0), des composants électroniques (88,2) et des matières premières (91,4%) se sont tous encore détériorés par rapport à la tendance. Le commerce des composants électroniques a été le plus faible de tous, probablement en raison des récentes hausses des droits de douane affectant le secteur.

Et avec la chute rapide du commerce mondial en fin d’année, le principal indice de fret maritime du Baltic Exchange vient de marquer un creux de 4 mois et demi dans la demande de navires.

2019-11-18_10-22-24

Alors que l’économie mondiale implose, une reprise dans le secteur des actifs risqués mondiaux continue de pousser les actions américaines vers de nouveaux sommets. Cela est dû au fait que les banques centrales ont injecté un tsunami de liquidités dans les actions, dans le but de sauver le monde d’une récession mondiale qui pourrait se produire – si ce n’est déjà fait. La plus grande menace qui pèse aujourd’hui sur le renflouement massif par les banques centrales est que les économies réelles à travers le monde restent stagnantes, ce qui pourrait laisser penser que les actifs risqués sont en tête de la purge à venir.

Tyler Durden

Traduit par jj, relu par San pour le Saker Francophone

L’article L’économie mondiale continue de plonger est apparu en premier sur PLANETES360.